• Accueil
  • Réduction des petites lèvres ou nymphoplastie

Réduction des petites lèvres ou nymphoplastie

Consultation

Prendre rendez-vous en ligne

Centre Esthétique Roosevelt le « 46 »

46 Cours Franklin Roosevelt
69006 Lyon

04 78 24 47 68

Indication

L’indication de nymphoplastie est une hypertrophie des petites lèvres (longueur de 4 cm ou plus).

Les petites lèvres hypertrophiques apparaîssent généralement dès la fin de la puberté. Cela peut entraîner une gêne vestimentaire (sous-vêtements ou maillot de bain), une gêne pour uriner ou encore lors des rapports sexuels.
La gêne esthétique peut provoquer un retentissement psychologique minime jusqu’au complexe.

Dans le cadre d’hypertrophie des petites lèvres avérées avec retentissement fonctionnel, esthétique et psychologique, alors l’opération de nymphoplastie est prise en charge la sécurité sociale.

Consultation et Bilan préopératoire

Deux consultations à au moins 15 jours d’intervalle, correspondant au délai minimum de réflexion, sont nécessaires avant l’intervention.

La première consultation

Elle permet de recueillir vos antécédents, traitements, allergies et votre consommation de tabac éventuelle, qui devra être stoppée. Enfin, un examen clinique complet est réalisé.

Une prise en charge adaptée vous est alors proposée en accord avec les conseils apportés par le Docteur GEBERT et vos souhaits.

L’intervention et ses suites vous sont expliquées.

Une fiche d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique sur la nymphoplastie vous est remise.

La seconde consultation

Elle permet de répondre à vos questions et de refaire le point sur la chirurgie.

Si l’intervention est validée sous anesthésie générale, vous devrez prendre un rendez-vous avec un anesthésiste de la Clinique du Parc de Lyon.

L’intervention de nymphoplastie

Elle peut se faire sous anesthésie générale ou anesthésie locale. Elle dure 30 minutes environ.

La technique utilisée par le Dr GEBERT est généralement une résection d’une partie des petites lèvres sous forme triangulaire permettant réduction et « lifting » des petites lèvres.

Le choix de la technique chirurgicale est adapté au cas par cas et déterminé en consultation préopératoire avec votre consentement.

Le plus souvent, l’intervention a lieu en séjour ambulatoire mais peut être suivie d’une nuit d’hospitalisation.

Les suites opératoires

Vous aurez probablement des œdèmes les 10 premiers jours.

Des sous-vêtements en coton sont préférés tout au cours de la cicatrisation.

Des antalgiques vous sont prescrits.

Des soins de pansement sont réalisés par vous-même ou une infirmière à domicile jusqu’à cicatrisation totale (environ 10 à 15 jours).

Des bas de contention sont à porter pendant 8 jours.

Les consultations de contrôle auprès du Dr GEBERT auront lieu à 1 mois, 3 mois et 1 an.

Consignes post-opératoires
  • Un arrêt de travail peut être nécessaire.
  • Porter des culottes en coton tout le long de la cicatrisation.
  • Éviter la pratique du sport, notamment sport de selle et la baignade pendant 6 semaines.
  • Éviter les rapports sexuels pendant 6 semaines.
  • Garder les bas de contention au moins 8 jours après le retour à domicile.
  • Ne pas fumer.
  • Ne pas s’exposer au soleil pendant 3 mois.
  • En cas de fièvre et/ou inflammation locale (rougeur, chaleur, douleur et œdème) et/ou écoulement ou toute autre anomalie : prévenir votre chirurgien ou appeler son cabinet en urgence ; et si échec : présentez-vous aux urgences les plus proche de votre domicile.
Résultat

Cette intervention permet d’améliorer l’aspect esthétique de votre vulve, mais surtout de traiter les gênes fonctionnelles entraînées par l’hypertrophie de petites lèvres (gêne pour uriner et rapports sexuels). Ainsi, vous reprendrez confiance en vous et vous vous sentirez mieux sur le plan psychologique comme sur le plan esthétique.

Le résultat définitif est obtenu à 12 mois de l’intervention environ. Mais nous pouvons préjuger du résultat à 3 mois.

La cicatrice de nymphoplastie est quasiment invisible.

Pourquoi le résultat définitif n’arrive qu’à un an ?

Après une opération, la majorité des œdèmes s’estompe en 3 mois mais ils partent définitivement à la fin de la première année environ.

Aussi, la cicatrisation est un processus complexe avec une longue période de maturation de la cicatrice. Il existe une période de cicatrisation inflammatoire entre 3 à 6 mois où la cicatrice peut rougir voire violacer, gratter, même être douloureuse. Ensuite, l’inflammation diminue et la cicatrice blanchie jusqu’à atteindre son aspect définitif vers 12 à 18 mois post-opératoire.

C’est pour cela qu’il est important de bien masser ses cicatrices et de les protéger du soleil la première année.

La prise en charge / Le coût de l’intervention

La chirurgie de nymphoplastie est prise en charge par la sécurité sociale.
Un devis, où apparait le remboursement de la sécurité sociale et les dépassements d’honoraires, vous est remis lors de la première consultation et est à envoyer à votre complémentaire santé qui peut aussi prendre en charge une partie de l’intervention en fonction de votre contrat.
Les soins post-opératoires sont aussi remboursés (médicaments, soins par infirmière).

Le devis rempli et signé est à remettre lors de la deuxième consultation préopératoire avec le Dr GEBERT.

Accéder à la page tarif

Avantages et inconvénients de la nymphoplastie

Principaux avantages :

  • cicatrices quasi invisibles,
  • amélioration esthétique et fonctionnelle,
  • peut se faire sous anesthésie locale.

Principaux inconvénients : parfois défaut de correction, dans de très rare : cas peut provoquer des dyspareunies (douleur lors d’un rapport sexuel).